; ikamy.ch

Jokes and Quotes

Une vanne qui circule en ce moment parmi les médecins israéliens
«Afin d’éviter des problèmes aux services des urgences, on nous demande de transmettre le message suivant: si vous dînez ce soir chez votre belle-mère polonaise, dites-vous bien que le sentiment de perte du goût ne résulte pas nécessairement du corona.»

Un homme entre dans une synagogue avec un chien. Le Shamash s'approche de lui et dit:
«Pardonnez-moi Monsieur, c'est une maison de prière, vous ne pouvez pas entrer ici avec votre chien. "
Mais répond l'homme, "C'est un chien juif. Regardez".
Le Shamash regarde attentivement et il voit, que de la même manière qu'un Saint-bernard porte un baril de brandy autour de son cou,
ce chien porte un sac de tallith.
« Rex », dit l'homme, «kippa! »
«Woof! » aboie le chien, qui se dresse sur ses pattes de derrière, ouvre le sac de tallith, et met la kippa sur la tête.
« Rex », dit l'homme, «tallith ».
«Woof! aboie le chien, qui se dresse sur ses pattes de derrière, ouvre le sac, et met le tallith autour du cou.
"Rex", dit l'homme, 'Daven! » (prie)
«Woof! Aboie le chien, qui se dresse sur ses pattes de derrière et prend un sidour et se met à prier.
«C'est fantastique», dit le Shamash" absolument incroyable, incroyable!
Vous devriez l'emmener à Hollywood. Il faut lui faire de la télévision, du cinéma, il pourrait gagner des millions de dollars!
«Parlez-lui, vous", dit l'homme, "essayez de le raisonner", "lui, il veut faire médecine !!!"....

Un diplomate israélien, a récemment fait sourire la communautés diplomates aux Nations Unies :
> Le représentant d'Israël qui venait d'être appelé faire son discours, déclara : 
> "Avant de commencer mon discours, je désire vous raconter une histoire à  propos de Moïse.
> Lorsqu'il frappa le rocher et que l'eau se mit à jaillir,

 Moïse pensa  "Quelle belle occasion de prendre un bain !".
> Il se déshabilla, posa avec soin ses vêtements sur un rocher puis entra dans l'eau.
> Lorsqu'il en ressortit, ses vêtements avaient disparu, volés par un palestinien."
> Le représentant palestinien, estomaqué et furieux interrompit

 le discours du  représentant israélien et s'écria :
> Que racontez-vous? Les palestiniens n'étaient pas  là à cette époque".
>
>  Le représentant Israélien sourit puis dit :
" Maintenant que ceci est clairement  établi, je peux commencer mon intervention. 

Un homme d'affaires envoie un fax à sa femme: 
  Ma très chère épouse, Tu comprendras que maintenant que tu as 54 ans, 
  j'ai certains besoins que tu ne peux plus satisfaire. Je suis très 
  heureux avec toi, je te considère comme une merveilleuse épouse et 
  sincèrement ...... j'espère que tu ne le prendras pas mal quand tu 
  sauras en recevant ce fax que je serai à l'hôtel "Confort Inn" avec 
  Vanessa, ma secrétaire, qui a 18 ans 
  Mais ne t'inquiète pas, je serai à la maison avant minuit.... 
  
  Quand ce brave type arrive à la maison, il trouve un papier sur la 
  table de la salle à manger : 
  Cher époux, j'ai reçu ton fax et je ne peux que te remercier pour ta 
   prévenance.. 
  Je profite de l'opportunité pour te rappeler que toi aussi tu as 54 
  ans. 
  Donc, je t'informe que lorsque tu liras ce message, je serai à "l'hôtel 
  Fiesta" avec Michel, mon instructeur de tennis qui, comme ta 
  secrétaire, a aussi 18 ans. 
  Comme en plus d'être devenu un homme d'affaires reconnu, tu as une 
  licence de maths, tu pourras facilement comprendre que nous sommes des 
  semblables en cette circonstance mais... avec une légère différence : 
 18 rentre plus de fois dans 54, que 54 dans 18. 
  En conséquence ne m'attends pas avant demain ! 
  Bisous de ta femme qui te comprends. 

- Rebbe, je ne comprends rien à la politique. J'entends certains qui disent que si on faisait les États-Unis d' Europe ce serait un paradis, et d'autres qui affirment que ce serait un enfer. Qui a raison, Rebbe?
 
- Chacun a raison, Moyshele. Il suffit de peu de choses pour transformer un paradis en enfer et réciproquement.
- Je ne comprends toujours pas.
- Imagine un instant que dans ces États-Unis d'Europe, les Allemands ne s'occupent que de fabriquer des voitures de luxe, les Anglais que de faire la police, les Français que de faire la cuisine, les Italiens que de faire l'amour, et les Suisses que de la gestion. On ne serait pas loin du paradis, n'est-ce pas?
- Sans doute.
- Eh bien imagine maintenant que les Allemands s'occupent de la police, les Français de fabriquer les voitures, les Anglais de faire la cuisine, les Italiens de la gestion, et les Suisses de faire l'amour!

Pierre Mendes-France à l’Assemblée Nationale, fait un discours. Un antisémite notoire lui crie : « Ta gueule, le circoncis ». Mendes-France, du tac au tac, lui répond : « Votre femme est trop bavarde ».

Bill Gates annonce le recrutement du nouveau dirigeant de Microsoft Europe. 5000 candidats se présentent à la première réunion de sélection. On les rassemble tous dans une gigantesque salle. Parmi eux se trouve David Goldberg.

Du haut d'une estrade, Bill Gates muni d'un micro remercie les candidats d’être venus si nombreux et s'excuse de devoir opérer une sélection "un peu brutale" pour faire face à cet afflux inattendu de candidatures : il demande donc à tous ceux qui ne sont pas familiers avec le langage de programmation JAVA de se retirer. 2000 personnes se lèvent et quittent la salle.

Goldberg se dit quant à lui : "Je ne connais rien à cette "java", mais qu’est-ce que je risque si je reste ? Je tente ma chance".

Comme il reste toujours 3000 candidats, Bill Gates demande alors à tous ceux qui n’ont aucune expérience du management de structures de plus de 1000 personnes de partir. 2000 autres personnes quittent la salle à leur tour.

Goldberg pense intérieurement : "Je n'ai jamais réussi à gérer personne d'autre que moi-même, mais qu'est-ce que j'ai à perdre si je reste ? Qu'est-ce qui pourrait bien m'arriver ? "

Bill Gates demande alors à tous les candidats non doctorants de se lever et de partir. 500 personnes de plus se retirent.

Goldberg se rassure à nouveau : "Bien sûr, j'ai quitté l'école à 12 ans, mais qu'ai-je à perdre si je reste ?" et ne bouge toujours pas.

Enfin, à court d'idée, Bill Gates demande à tous les candidats qui ne parlent pas couramment le serbo-croate de se lever et de partir. 498 personnes se lèvent et quittent la pièce en pestant.

Goldberg se dit : "Je ne parle évidemment pas le serbo-croate, mais que diable ! Au point où j'en suis, ai-je quelque chose à perdre ? " Il se retrouve donc seul face à un dernier candidat.

Bill Gates les rejoint et déclare enjoué : "Félicitations Messieurs ! Apparemment, vous êtes les deux seuls candidats réunissant toutes les qualités requises. Pour vous départager, j'aimerais maintenant beaucoup vous entendre parler en serbo-croate entre vous. »

Très calme, David se tourne alors vers l’autre candidat et lui déclare avec aplomb : "Baroukh ata Adonaï ! "

L'autre candidat répond tranquillement : "Elohénou melekh haolam !"

Tous les deux sont désormais membres du conseil d’administration.

Une vieille dame décide de s'offrir un beau cadeau pour ses 75 ans en passant une nuit dans un magnifique hôtel.
Le lendemain matin au moment de payer, l'employé au comptoir lui tend une note de 250$.
La vieille dame très surprise :
«oulala c’est cher, très cher. C'est un bel hôtel, mais franchement ça ne vaut pas 250$ la nuit !! Et puis, je ne n’ai pas pris de petit déjeuner !"
L'employé :
-Madame, 250$, c'est le prix standard incluant le petit déjeuner ; vous auriez pu le prendre
«Alors appelez moi le Directeur ! »
Celui-ci arrive à la réception et, déjà prévenu par l'employé, lui annonce :
-Madame, cet hôtel possède une piscine, un spa et un centre de conférences tout équipé, cela fait partie de notre standing.
« Mais je ne les ai pas utilisés », dit-elle .
-Peut-être, mais vous pouviez, ils étaient là à votre disposition
Il continue en expliquant que l'hôtel présente chaque soir un spectacle pour les clients de l’hôtel et qu'elle aurait pu y assister
« Mais je n'y suis pas allée ! » insiste-t-elle.
-Mais vous pouviez en profiter comme pour l’ensemble de nos prestations
Au bout d'un moment, elle se décide enfin à payer et tend au Directeur un chèque de ... 50$ ( !!)
Celui-ci, surpris lui dit:
-Mais Madame, votre chèque n’est que de 50$ !!
« C'est vrai, mais je vous ai facturé 200$ pour avoir couché avec moi »
-Mais madame, je n'ai pas couché avec vous !! s'exclame le directeur.
« Ah c'est bien dommage, j'étais là, et vous auriez pu en profiter !! ….."

 

GUT SHABES, TAYERE FRAYNT!

Au Congrès international des rabbins qui se tient cette année-là à Boca Raton (FL), le rabbin Guthartsik s'est inscrit à l'atelier "LA PRIÈRE EFFICACE".

L'idée est que l'Éternel est sollicité chaque jour des millions de fois et que, quand bien même sa capacité d'écoute est infinie, les prières les mieux formulées ont plus de chances d'être entendues, et sur ce point, un rabbin bien formé peut être d'une grande aide pour les fidèles de sa communauté.

Chaque participant doit réciter une prière de sa composition devant ses collègues, qui en font ensuite la critique.

C'est maintenant au tour du rabbin Guthartsik. Il se lève et déclame d'une voix forte:

- "Seigneur notre Roi, Maître de l'Univers, exerce Ta puissance pour que les riches soient plus charitables envers les pauvres! Fais en sorte, nous T'en supplions, pour que les pauvres reçoivent davantage d'aumônes!"

Les autres participants ne sont guère impressionnés. Le judaïsme ainsi que toutes les religions abrahamiques, font-ils remarquer, insiste beaucoup sur le devoir de charité, mais on ne peut pas dire que ce soit avec un grand succès et la formulation du rabbin Guthartsik est des plus banales. Il est douteux que le Seigneur ait la patience de l'écouter jusqu'au bout.

Mais le rabbin Guthartsik n'en démord pas. Ce qui compte, dit-il, c'est la sincérité et l'intensité de la prière, pas sa qualité littéraire.

Au congrès suivant, un an plus tard, Guthartsik croise ses anciens compagnons d'atelier.

- Eh bien, cher collègue, l'interrogent-ils avec un sourire goguenard, avez-vous pu constater l'efficacité de votre prière?

- En majeure partie, oui.

- En majeure partie? Que voulez-vous dire? s'exclament-ils étonnés.

- Tous les pauvres ont déjà donné leur accord

- Rabbi, je ne veux pas mourir. Ça me terrorise. Je voudrais vivre éternellement. Que puis-je faire ?
- Marie-toi !
- Et c'est tout ? Si je me marie, ça me permettra de vivre éternellement ?
- Non, mais l'envie te passera.

Un groupe d'immigrants juifs de Russie arrive à l’aéroport Ben Gourion. Des journalistes sont là pour les interroger. Parmi eux, on remarque un vénérable vieillard à la barbe patriarcale. Tout naturellement, les journalistes s'adressent à lui:
- Pouvez vous nous dire quelle est la situation économique en Russie ?
- Bah, fit le brave Juif en se caressant la barbe, on ne peut pas se plaindre.
- Et dans le domaine du logement ?
- Eh bien, on ne pas se plaindre.
- Et l'antisémitisme ?
- On ne peut pas se plaindre.
- Si c'est ainsi, lance un journaliste, pourquoi venez-vous ici ?
Et le vieux sage répond:
- Parce qu'ici, on peut se plaindre!

  • Moshé, prête-moi 2000 euros jusqu'à demain la vie de ta mère...
  • Bien sûr. Tiens!
  • Mais c'est un préservatif?!
  • Oui!...Va!... Va niquer quelqu'un autre, va !

A PLANE IS ON ITS WAY TO TORONTO , WHEN A BLONDE IN ECONOMY CLASS GETS UP AND MOVES TO THE FIRST CLASS SECTION AND SITS DOWN.

THE FLIGHT ATTENDANT WATCHES HER DO THIS AND ASKS TO SEE HER TICKET.

SHE THEN TELLS THE BLONDE THAT SHE PAID FOR ECONOMY CLASS AND THAT SHE WILL HAVE TO SIT IN THE BACK.

THE BLONDE REPLIES, "I'M BLONDE, I'M BEAUTIFUL, I'M GOING TO TORONTO AND I'M STAYING RIGHT HERE."

THE FLIGHT ATTENDANT GOES INTO THE COCKPIT AND TELLS THE PILOT AND THE CO-PILOT THAT THERE IS A BLONDE BIMBO SITTING IN FIRST CLASS, THAT BELONGS IN ECONOMY AND WON'T MOVE BACK TO HER SEAT.

THE CO-PILOT GOES BACK TO THE BLONDE AND TRIES TO EXPLAIN THAT BECAUSE SHE ONLY PAID FOR ECONOMY SHE WILL HAVE TO LEAVE AND RETURN TO HER SEAT.

THE BLONDE REPLIES, "I'M BLONDE, I'M BEAUTIFUL, I'M GOING TO TORONTO AND I'M STAYING RIGHT HERE."

THE CO-PILOT TELLS THE PILOT THAT HE PROBABLY SHOULD HAVE THE POLICE WAITING WHEN THEY LAND TO ARREST THIS BLONDE WOMAN WHO WON'T LISTEN TO REASON.

THE PILOT SAYS, "YOU SAY SHE IS A BLONDE? I'LL
HANDLE THIS, I'M MARRIED TO A BLONDE. I SPEAK BLONDE."

HE GOES BACK TO THE BLONDE AND WHISPERS IN HER EAR, AND SHE SAYS, "OH, I'M SORRY." AND GETS UP AND GOES BACK TO HER SEAT IN ECONOMY.

THE FLIGHT ATTENDANT AND CO-PILOT ARE AMAZED AND ASKED HIM WHAT HE SAID TO MAKE HER MOVE WITHOUT ANY FUSS.

"I TOLD HER, 'FIRST CLASS ISN'T GOING TO TORONTO."

Sir Moses Montefiore (1784-1885), le banquier juif britannique, philanthrope, lutteur déterminé pour les droits de l'homme (et nommé sheriff de Londres par la reine Victoria), était assis à un diner à côté d'un dignitaire antisémite
Celui-ci lui raconta qu'il revenait tout juste du Japon où, disait-il, « ils n'ont ni porcs, ni juifs. »
Montefiore lui répondit instantanément :
– Dans ce cas, vous et moi devrions y aller pour qu’ils puissent avoir un exemplaire de chaque...

Un vieux se réveille après 20 ans de coma...

- Alors qui est au pouvoir? 
- Affaire courante depuis déjà plusieurs mois... Mais le Roi a reçu aujourd'hui l'extrême droite nationaliste...
- Albert? Il a fait ça?
- Non Albert n'est plus roi, C'est Philippe maintenant . Albert lui il essaie de faire taire sa fille cachée d'une relation extra-conjugale 
- Mais... et que dit le PSC?
- Le PSC n'existe plus, ça s'appelle le CDH et son président est venu au palais en trottinette aujourd'hui...
- On va se réfugier en France...
- Ah non en France l'extrême droite est premier parti... Tout comme en Italie
- Il nous reste l'Angleterre alors? 
- Non eux ils essaient de quitter l'Europe 
- Que disent les américains? 
- Ils ont élu un gars qui a le QI d'un fusil de chasse, son grand projet c'est de faire un mur...
- Prenons notre bateau et allons pêcher en pleine mer
- Oui enfin 60% des populations d'animaux marins ont disparu et on a un continent de plastique qui fait 6 fois la France 
- Et on fait quelque chose?
- Bof... on discute du burkini dans les piscines 
- Ok... remets moi dans le coma...

"Moïshé, jé vois que ti es célibataire dépuis longtemps, pourquoi ti né té maries pas ?

- Ti sais Yankel, j'ai beaucoup réfléchi à cé sijet. Finalement jé crois qué jé vais épouser une goya.

- Qvoi ? Toi, Moïshé, un jvif qui met la kippa, qui va tous les chabbat à la choule, ti veux épouser une non-juive ?! Jé né peux pas y croire ! Mais... pourqvoi ?

- Ecoute Yankel, vois-ti, la femme jvive, elle n'est pas facile : la femme jvive elle pleurniche, elle rouspète, elle sé plaint tout le temps...

- Mais... la femme non-jvive aussi elle pleurniche, elle rouspète, elle sé plaint tout le temps !

- Voui ! Seulement elle, on s'en fiche !"

Un fermier surveillait ses animaux dans un pâturage éloigné, quelque part au nord d'Amiens, quand soudain une rutilante BMW s’avança vers lui dans un nuage de poussière.
Le conducteur, un jeune homme portant un complet Armani, des chaussures Gucci, des lunettes de soleil Ray-Ban et une cravate Yves St-Laurent, s’étira le cou par la fenêtre et demanda au fermier : - "Si je te dis exactement combien de vaches et de veaux il y a dans ton troupeau, me donneras-tu un veau ?"

Léon regarda l’homme, définitivement un yuppie, puis jeta un regard vers son troupeau en train de brouter tranquillement et répondit avec calme : - "Oui, pourquoi pas..."

Le yuppie stationne son auto et s’empare de son mini ordinateur Dell, le branche à son cellulaire, et navigue sur Internet vers un site de la NASA, et contacte ensuite un satellite GPS pour obtenir un positionnement exact de l’endroit, puis fournit les coordonnées à un autre satellite de la NASA qui numérise le secteur en une photo ultra haute résolution.
Le jeune homme accède ensuite au site de photographie digitale Adobe et exporte l’image vers un site d’analyse d’image à Hambourg en Allemagne.

Quelques secondes après, il reçoit un courriel sur son IPad Air mentionnant que l’image a été analysée et que les données ont été conservées. Il accède ensuite à une base de données MS – SQL via un OBDC connecté à une feuille de calcul Excel avec courriel sur son Blackberry et après quelques minutes, reçoit une réponse.

Il se tourne vers le fermier et lui dit : - "Tu as exactement 1586 vaches et veaux."

- "C’est bien vrai. Ok, tu peux prendre l’un de mes veaux", dit le fermier. Il observa donc le jeune yuppie qui choisissait un des animaux et le regarda amusé pendant que le jeune homme installait l’animal dans le coffre arrière de sa BMW.

Alors le fermier dit au jeune homme : - "Hep ! Si je te dis exactement dans quel secteur d’activités tu travailles, me redonneras-tu mon veau ?"

Le jeune homme réfléchit un instant et dit : - "Ok, pourquoi pas…" 
- "T’es membre du gouvernement de Emmanuel Macron", dit le fermier. 
- "Wow ! C’est exact", dit le Yuppie, - "Mais comment as-tu pu deviner cela ? "
- "J’ ai pas eu besoin de deviner’’, dit-il. - "T’es arrivé ici sans que personne ne t’invite, tu veux te faire payer pour une réponse que je connaissais déjà, à une question que je ne me posais pas. Tu t’es servi d’un équipement valant des millions d'euros pour essayer de me prouver que tu es plus intelligent que moi, alors que tu ne connais rien des travailleurs et de ce qu’ils font pour gagner leur vie. Tu ne connais rien aux vaches. Ce que tu as devant toi, c’est un troupeau de moutons !
Maintenant, redonne-moi mon chien."

Un conseiller juif de Donald Trump, toujours très bien informé, finit par susciter la curiosité du président.
- Comment faites-vous pour tout savoir avant tout le monde ? lui demande-t-il. 
- C’est simple, Monsieur le président, répond le conseiller : je vais à la synagogue, et j’ouvre grandes mes oreilles !
Trump, intéressé, décide d’essayer la… recette. Il se déguise en juif pieux et va assister à un office religieux dans la synagogue la plus proche. Méconnaissable, il entre et prend place. Mais, déception, l’assemblée semble frappée de mutisme.
- Pourquoi personne ne parle ?, finit-il par demander à son voisin.
- Chut ! répond le fidèle : il y a Donald Trump incognito parmi nous…

Un couple juif gagne le loto aux USA, soit 60 millions de dollars et achète un énorme et magnifique manoir à Palm Beach.

Comme d'autres arrivistes, Ils décident qu'ils doivent avoir un vrai majordome anglais.
Ils partent pour Londres, embauchent James, le meilleur majordome après examen et ils l'emmènent en Floride.

Un matin, avant de sortir, disent à James, le majordome :
-" mettez la table pour 4. nous avons invité les Cohen à dîner." et ils sortent pour du shopping.
En rentrant, ils voient la table mise pour 8 personnes.
Perplexe, la femme appelle James. Celui-ci assume :
- oui, madame ?
- Pourquoi avez-vous mis la table pour 8 si spécifiquement je vous avais dit qu'on était 4 ?
James répond :
- C'est que Mr Cohen a appelé et a dit qu'ils venaient avec les beigels et les Knishes

Naqdimon Weil

rappelle que Dieu a mis 40 ans pour emmener son Peuple en Terre Sainte à travers à peine 1500 bornes de désert, qu'il lui a fallu 3 jours pour ressusciter son fils à lui, alors qu'Amazon met environ 24 heures en jour ouvré pour vous livrer un frigo n'importe où dans le monde et il finit par se demander si Jeff Bezos ne serait pas un poil plus efficace que le Verbe Incarné ?

Ce statut entre les nuits de Pessah et le Lundi de Pâque vous est offert par les Mécréants Associés.

Lorsque Ben Gourion était premier ministre d'Israël, il a voyagé aux Etats-Unis pour rencontrer le Président Eisenhower, lui demandant aide et soutien dans les premiers temps difficiles de l'Etat d'Israël.
John Foster Dulles, qui était alors secrétaire d'Etat, a défié Ben Gourion comme suit :
"Dites-moi, Monsieur le Premier ministre – Qui donc, vous et votre État êtes censés représenter? ...Les Juifs de la Pologne, ou ceux du Yémen, de Roumanie, du Maroc, d'Irak, de Russie ou peut-être du Brésil ? …. Après 2000 ans d'exil pouvez-vous honnêtement parler d'une seule nation, d’une culture unique? Pouvez-vous parler d'un héritage unique ou peut-être une seule tradition juive? "
Ben Gourion lui répondit ceci :
«Ecoutez, Monsieur le Secrétaire d'Etat – Il y a environ 300 ans, le Mayflower quittait l’Angleterre avec les premiers colons qui s'établirent dans ce qui allait devenir la plus grande superpuissance démocratique connue sous le nom des États-Unis d'Amérique. Maintenant, pouvez-vous me faire une faveur, sortez dans les rues et trouvez 10 enfants américains en leur demandant ce qui suit:
1/ quel était le nom du capitaine du Mayflower?
2/ combien de temps le voyage a-t-il duré ?
3/ que mangeaient les passagers ?
4/ quelles étaient les conditions de navigation au cours du voyage?
Je suis sûr que vous conviendrez avec moi qu'il y a de bonnes chances que vous n'obteniez pas une bonne réponse à ces questions.
Maintenant en revanche - pas 300 mais il y a plus de 3000 ans, les Juifs ont quitté le pays d'Égypte.
Je voudrais vous prier, Monsieur le Secrétaire, lors de vos voyages à travers le monde, de demander à 10 enfants juifs dans ces différents pays de répondre à ces questions :
1/ quel était le nom du chef qui a sorti les Juifs hors d'Égypte?
2/ combien de temps cela leur a pris avant d'arriver en Terre d'Israël?
3/ que mangeaient-ils pendant la traversée du désert?
4/ que s’est-il passé lorsqu’ils se sont retrouvés devant la mer ?
Une fois que vous aurez obtenu les réponses à ces questions, je vous invite à reconsidérer soigneusement la question que vous venez de me poser.

vient d'apprendre, lors de la préparation de la fête juive de Pessah qui commence demain soir et qui célèbre la sortie d'Égypte que c'est lors des 40 ans passés dans le désert en attendant l'entrée en Terre Sainte que les Hébreux qui s'emmerdaient ferme après avoir épuisé leur répertoire de blagues juives ont inventé la psychanalyse, histoire d'avoir toujours des trucs à se dire.

On parle de bioéthique en ce moment. Du reste, savez-vous la différence entre les conceptions du fœtus chez les laïcs, les chrétiens et les juifs ? 
Pour le chrétien, le fœtus est un être vivant dès la première seconde de la conception. 
Pour les laïcs, c'est un être vivant à partir de la 14eme semaine. 
Pour les juifs, un fœtus reste un fœtus jusqu'à l'obtention de son diplôme de médecin (ou d'avocat).

GUT SHABES, TAYERE FRAYNT!

- Où vas-tu papa? 
- À la synagogue, fiston. 
- Encore! Mais pourquoi vas-tu à la synagogue puisque tu dis tout le temps que tu ne crois pas en Dieu?
- Il y a toutes sortes de raisons pour un Juif d'aller à la synagogue, mon garçon. Par exemple, Goldberg va à la synagogue pour parler à Dieu. Moi, j'y vais pour parler à Goldberg.

Ce sont deux vieux juifs passionnés de football, assis sur un banc qui discutent. 
Moshe dit à David :
-Dis moi David,tu crois qu'au ciel,il y a des matchs de foot ??
-J'en sais rien Moshe.....mais si je meurs avant toi,une nuit je viendrai dans un de tes rêves, et je te dirai.
Qqs temps après, David meurt.....
Et une nuit, comme il l'avait promis, il vient dans le rêve de Moshe.
-Moshe !!!!....C'est David.....il y a bien du football au ciel.....et tu sais quoi ??
Dans 8 jours, tu seras sur la feuille de match.

Moshe croise son vieil ami Yankel dans la rue et le trouve complètement abattu. 

- Ça n'a pas l'air d'aller aujourd'hui Yankel, que t'arrive-t-il ?

- Figure-toi que ma femme m'a posé ce matin LA question que toutes les femmes posent. Et depuis, ça ne va plus du tout dans mon couple.

- Mais voyons, quelle question t'a-t-elle posée?

- Elle m'a demandé si je l'aimerai toujours le jour où elle sera vieille, ridée, avec des kilos en plus.

- Rien de plus simple, tout ce que tu avais à lui dire, c'est : "Bien sûr que je t'aimerai !"

- Oui, c'est bien ce que je voulais lui dire, sauf que je lui ai dit : "Bien sûr que je t'aime" !

C'est Moshe le grand père de David qui dit à son petit fils :
David je vais te raconter une histoire....
À ce moment là, David dit à son grand père :
Papy,j'en ai marre des histoires avec des 
Lévy et des Cohen....tu peux pas me raconter une histoire drôle de chinois par exemple. 
Justement dit le grand père, j'en ai une sur des chinois :
-C'est Ching et Chong qui vont chez Ching pour la bar-mitzva de son fils....

Un classique ... En l’an 2055, Susan Goldfarb est la première femme juive a être élue comme Présidente aux États Unis. Quelques semaines après les élections, elle appelle sa mère au téléphone - Maman, je suppose que tu vas venir à mon inauguration ? - Jé né ponse pas, répond la maman, C’est à dix heures dé voitire et ton père il est plis si jeune que ça. Et mon arthrite est on train dé révénir en force. - Ne t’inquiète pas, maman, je vous envoie Air Force One, le boeing de la Présidence. Et une limousine viendra vous chercher chez vous ! - Jé né sais pas… tout le monde séra élégante… jé n’ai rien à mé mettre… - Allons maman, je vais me charger de te trouver le meilleur tailleur de New York ! - Ma chérie, continue à gémir la mère, comment veux-tu qué jé digère tous ces alimonts, si riches, qué toi et et tes amis aimez tant ? La future Présidente répond : - Ne t’inquiète pas maman, tout ça sera pris en main par le meilleur traiteur de New York, et toujours kosher ! Maman, je voudrais vraiment que tu viennes ! La mère finit par accepter, et le 20 janvier 2055, Susan Goldfarb prête serment en tant que Présidente des États Unis. Assise au premier rang, la mère de la nouvelle Présidente se penche vers un Sénateur assis près d’elle et lui dit : - Vo voyez, cé dame, là-bas, la main posée sur la Torah et qui va bientôt être officiellement Présidonte des États Inis ?.. Le Sénateur répond en chuchotant : - oui, je vois… Et la maman lui dit fièrement : - Eh bien son frère il est ine Doctèr!

GUT SHABES, TAYERE FRAYNT!

- Papa, maman, c'est décidé ! Je vais préparer un doctorat en philosophie.
Les visages de Haïm et Rivke s'éclairent d'un large sourire. 
- Mazl tov mon fils! Qui aurait cru que Haïm, le petit tailleur juif, aurait un fils docteur? Mais explique-nous: c'est quoi comme maladie, la philosophie?

Bob Zardoun de Belleville désire traverser le Lac de Tiberiade, s’adressant au passeur il s’enquiert du tarif.
- Combien la traversée ?
- 1000 Shekels
- 1000 Shek…Mais ça fait 250 euros !!!???
- Monsieur, le Lac de Tiberiade n’est pas n’importe quel Lac !... Jésus l’a traversé à pied !
- Et bien ça ne me surprend pas !!... Avec ces tarifs !...

Deux élèves talmudiques se disputent la grandeur de leurs rabbin respectif
" le mien" raconte le premier . David " un jour un shabat on sortait de la synagogue , il pleuvait terriblement, on ne pouvait ouvrir un parapluie car shabbat! Mon rabbin à regardé le ciel, et miracle! La pluie a cessé ! On on a pu rentrer sans se mouiller !" 
Pfffff, cest rien réplique le deuxième Yakov
" nous un jour de shabbat , on marché dans la rue, et par terre on a vu tout à coup un billet de 500 euro!! Mais comme c'était le shabat, on ne pouvait le toucher, alors mon rabbin à regardé le ciel, et tout à coup on était plus shabat mais mercredi!!!"

Un Juif rentre de France; un douanier l’interroge:
- Avez-vous quelque chose à déclarer?
- Non, rien.
- Et qu’est-ce que vous avez dans cette bouteille?
- De l’eau bénite de Lourdes.
Le douanier ouvre la bouteille:
- Mais c’est du cognac français!
- Ah bon? - s’étonne le Juif. 
- Un nouveau miracle!

Un Juif entre dans un restaurant cacher au centre de New-York. C’est un garçon chinois parlant un yiddish parfait qui lui sert.

Le Juif demande le patron:
- Mais comment avez-vous réussi à trouver un Chinois parlant yiddish?
- Chuut... - répond le patron. - Il croit qu’il parle anglais.

La vanne du Shabbat

La veuve du rabbin

Le rabbin d'un petit shttetl meurt et au bout de quelque temps, la congrégation décide que la jeune veuve doit se remarier.
Compte tenu de la taille du village, il n' y a qu' un seul candidat possible : le boucher cacher.
Bien que peu emballée car elle était habituée à vivre avec un intellectuel, la veuve accepte.
On célèbre le mariage et, le vendredi soir, après le bain rituel, le nouveau marié dit à l'ex-veuve :
- Ma mère m'a toujours dit qu'au début du Shabbat, on a le devoir de faire l'amour avant d'aller à la synagogue.
Et ils le font.
En revenant du service religieux, le mari dit :
- D'après mon père, on a le devoir de faire l'amour avant de dîner.
Et ils le font à nouveau.
Au moment de se coucher pour dormir, il dit :
- Mon grand-père disait qu'on avait le devoir de faire l'amour la nuit du Shabbat.
Et ils le font une fois de plus.
Ils finissent par s'endormir et le lendemain matin, au réveil, le mari dit :
- Ma tante dit qu'un juif pieux commence toujours le jour du Shabbat en faisant l'amour.
Et ils le font encore une fois.
Quelques jours plus tard, l'ex-veuve va au marché et rencontre une amie qui lui dit :
- Comment ça se passe avec ton nouveau mari ?
- Eh bien écoute... ce n’est pas vraiment un intellectuel... mais il vient d'une excellente famille

Un ami sepharade m'a raconté cette histoire.

Lassé par mon état de sépharade, j’avais décidé de devenir ashkénaze.
J’ai suivi des cours de yiddish, j’ai appris à cuisiner ( foie haché, carpe farcie, gâteau au fromage etc..,)
Je disais choul au lieu de syna ...
Bref eine recyclage complète!
J’ai passé l’épreuve auprès de 3 rabbins ashkénazes qui m’ont posé 1000 questions auxquelles j’ai répondu avec succès.
Finalement ils m’ont dit:
« C très bien vous allez devenir ashkénaze »
Moi; « très bien, merci beaucoup »
Eux « quel effet ça vous fait? »
Moi: « je suis très heureux »
Eux unanimes « Alors vous êtes recalé !!!

L ETAIT GRAND TEMPS... Réservé aux Apple's fans 

 

C'est incroyable! Le tout nouveau iMacYiddish OSX est sorti.

L'ordinateur Yiddish a entièrement été fabriqué en Israël sous surveillance rabbinique.

En voici les principales caractéristiques :

- Il est conçu pour durer 120 ans.

- Le curseur se déplace de droite à gauche.

- Le modèle avec joystick a une protubérance qui doit être détachée (en fait coupée) après 8 jours d'utilisation.

- Il possède 2 disques durs bien séparés (un pour les fichiers de lait, un pour les fichiers de viande); le modèle Pessah comporte même 3 disques durs.

- Il reste allumé du vendredi au samedi soir : impossible soit de l’éteindre ou de l'allumer durant cette période, un blocage automatique est programmé.

- Sauvegarde automatique des fichiers le shabbat et à Kippour.

- Si tu dois choisir entre deux options, il te demande systèmatiquement : "alors l'autre ne te plaît pas" ?

- Le système démarre avec la chanson " Hava naghila hava " ou le "shema Israel "suivant l'heure.

- Les virus sont éliminés par un peu de bouillon de poulet (chicken soup ou Jewish Penicilline). Si tu ne les élimines pas correctement, apparaît le message : " tu n'as pas honte ! ".

- Il te propose toutes les options possibles d'ouvrir, de sauver ou d'imprimer tes fichiers, mais aussi du gefiltfich, des kneidlech, du klops et des krepler !

- Tous les 7 jours il te signale : " il faut mettre à jour l'anti-virus et d'aller voir ta Maman ou ta famille ".

- Les fichiers ne peuvent pas être convertis.

- Quand la mémoire vive est pleine, il clame : " Oy! OY! Vey! Oy! Vey !".

- Quand disque dur est saturé, il te dit : " le système est plein de cochonneries, faut-il le fragmenter ?".

- L'anti-virus est orthodoxe.

- Il contrôle 613 fichiers à la minute.

- Il supprime instantanément tous les fichiers contenant les mots " jambon et porc ".

- Quand tu l'éteins, tu entends un message disant : " ça va, éteins-moi, je souffrirai en silence ".

Un mendiant juif interpelle Moshe Goldberg.
Il y a deux ans vous m'avez donné 10€,il y a un an vous m'avez donné 5€,cette année vous me donnez 1€......
-C'est parce que l'année dernière je me suis marié et cette année j'ai eu un enfant. 
-Ah oui ,donc vous vous servez de mon oseille pour nourrir votre famille.

David, huit ans, rentre du Talmud Torah , l’école religieuse. Sa maman l’interroge : - Qu’as-tu appris aujourd’hui ? - L’histoire de Moïse. - Ah bon ? Tu peux me la raconter ? - Bien sûr. Moïse était un agent du Mossad infiltré derrière les lignes égyptiennes. Il a réussi à sortir les otages juifs et les a emmenés au bord de la Mer Rouge. Il a fait construire des ponts flottants et a fait passer les gens de l’autre côté. Entre-temps les tanks de l’armée ennemie, commandée par le général Pharaon les poursuivaient et se sont mis en position de tir. Moïse a alors appelé par radio l’état-major de l’armée du Néguev et a demandé un soutien aérien. Les F16 et les Phantoms sont arrivés et ont détruit tous les tanks ennemis ainsi que les ponts flottants. Le tank où se trouvait le général Pharaon, qui était déjà engagé sur le pont, est tombé dans la mer et tout l’équipage s’est noyé, y compris le général Pharaon. Horrifiée, la maman demande : - C’est vraiment cela que le rabbin t’a dit ? - Pas tout à fait M’man, mais si je te le raconte exactement comme il me l’a dit, tu ne le croiras jamais.

Un bateau fait naufrage juste à côté d'une petite île de l'océan indien.

Un seul rescapé,Moshele un juif religieux.

Il s'organise sa petite vie,respecte les shabbats et les fêtes,mange kasher.

10 ans ont passé et un autre jour de tempête,un bateau coule juste à côté de l'île.Une seule personne survie,une jeune et jolie femme....

Après avoir repris connaissance,le naufragé lui raconte son histoire et la dame est très émue.

-Seul pendant 10 longues années !!

Elle prend une pose coquette et sur de sa séduction,elle lui dit sur un ton langoureux :

-Je suis venue vous apporter ce qui vous a le plus manqué toutes ces années !!

Lui,enthousiaste et ravi répond :

-Vous m'avez apporté des matsots ??

Abramovitch rencontre Rabinovitch:

- Moïché, qu'est-ce qui se passe? J'ai entendu dire que tu as divorcé pour la quatrième fois. Tes femmes sont si difficiles?

- Non, juste maman...

Shimon agonise. Il appelle son fils :

- Jacob, qu'est-ce que cette délicieuse odeur de strudel ? Va dire à ta mère de m'en donner un morceau avant que je meure.

Jacob part à la cuisine et revient aussitôt :

- Maman dit qu'elle ne peut pas t'en donner, c'est pour après l'enterrement !

GUT SHABES, TAYERE FRAYNT!

 

Reb Moyshe et Reb Shmuel échangent les résultats de leurs réflexions sur les vérités de la Torah. 

- Il est prouvé que Adam haRishon était juif, dit Reb Moyshe. 

- Comment le sait-on? demande Reb Shmuel.

- A peine installé, il s'est fait expulser. 

Reb Shmuel est obligé de s'incliner devant la force de l'argument, mais médite une répartie. 

- Il est prouvé que non seulement Adam haRishon était juif, mais que c'était un 'hassid.

- Comment le sait-on? demande Reb Moyshe. 

- Il était nourri par sa femme.

Devinette juive :

Mon premier est docteur
Mon second est dentiste
Mon troisième est avocat
Qui suis-je ?

Réponse : Leur mère

Trois rabbins passent devant une église et voient un écriteau.

- Incroyable! Vous avez vu, ils offrent 1 000 euros pour une conversion au christianisme.

- Incroyable en effet, moi je pense que c'est impossible.

- Eh bien moi, dit le troisième, j'en aurai le cœur net. Et il entre dans l'église. Au bout d'une bonne heure, il ressort et les deux autres l'interrogent:

- Alors, c'est vrai cette histoire de 1 000 euros ? 

L'autre s'emporte:

- C'est quand même incroyable, ça, vous les juifs, vous ne pensez vraiment qu'à l'argent !

Jacob et Salomon ne sont pas d'accord!

 

- Pas du tout, je suis désolé, c’est une fête chrétienne !...Nous n’avons pas à célébrer Noel !!... 

- Mais enfin comment veux-tu expliquer cela aux enfants ?...

- Ils ont Hanoukah, c’est une question d’éducation…

- Mais les chrétiens honorent les fêtes juives également !

- Et laquelle ?...Kippour peut-être…

- Non!!... Mais je ne sais pas moi !...Tiens !... Le salon du prêt à porter par exemple !

Un yid homosexuel new-yorkais visitait San Francisco et tomba en arrêt devant une shul sur le fronton de laquelle il était écrit : « réservée aux Juifs gays ».>

Intrigué, et comme c’était shabbes, il entra et décida d’assister à l’office. L’assistance était nombreuse, mais un homme lui sourit et l’invita, d’un regard engageant, à venir s’asseoir près de lui. Ce qu’il fit et pendant les minutes qui suivirent, l’homme se tourna vers lui à plusieurs reprises et lui sourit, lui faisant même un clin d’œil complice. Notre yid new-yorkais était très émoustillé et, après moultes réflexions, décida de poser, délicatement, sa main sur la cuisse de ce voisin… A peine eut-il fait ce geste que 2 colosses noirs, portant un insigne « sécurité » l’empoignèrent et le jetèrent, sans ménagement, hors de la synagogue… « Mais je n’ai rien fait de mal, je n’ai fait que frôler de ma main mon sympathique voisin. Et ce n’est pas interdit pendant l’office, que je sache ! » hurla-t-il.

>

L’un des hommes de sécurité lui lança alors sur un ton sans réplique :

« On ne touche pas à la femme du rabbin ! »

Moshé se rend chez son ami Samuel et lui dit :

J’ai une liaison avec la femme du rabbin et nous avons envie de faire l’amour.

Peux-tu me rendre service et le retenir à la synagogue une heure de plus après le service ?

Samuel est un peu ennuyé par cette demande mais comme Moshé est son ami de très longue date, il finit par accepter.

Après le service, Samuel engage donc la conversation avec le rabbin et lui pose plein de courtes questions stupides et ridicules, pour l’occuper.

Au bout d’un moment, le sage rabbin devient suspicieux et finit par demander à Samuel où il veut au juste en venir avec toutes ses questions sans intérêt.

Alors, pris de remords et de culpabilité, Samuel finit par lui avouer :

Voilà Rabbi, mon ami est en ce moment en train de faire l’amour avec votre femme qui est sa maîtresse et il m’a demandé de vous retenir pendant une heure.

Le rabbin sourit et posant fraternellement sa main sur l’épaule de Samuel, lui dit :

A ta place Samuel, je me dépêcherais de rentrer à la maison.

Mon épouse est décédée depuis deux ans !

Une blague, pour se changer les idées et parler d’autre chose que des gilets jaunes. 

C’est Moyshé et son ami Chaïke qui se promènent sur les Champs Elysées. 

- Oy gevalt! Il y a des gilets jaunes qui nous suivent, ne te retourne surtout pas Moyshé !

- Tu exagères, il n’y en a que deux. 

- Peut-être, mais ils sont deux et nous, nous sommes seuls...! Oye...

GUT SHABES, GUT YONTEF, TAYERE FRAYNT!

- Rebbe, j'ai besoin de vos conseils judicieux. A mon âge, je dois songer à me marier. On me propose toutes sortes de partis et je ne sais lequel choisir. A votre avis quel est le couple idéal? 

- Le couple idéal, veux-tu savoir, mon garçon? 

- Je vous en prie, Rebbe. 

- Le couple idéal, vois-tu, c'est un couple où le mari ronfle et la femme est sourde.

Donald Trump effectue une visite en Israël. Alors qu'il est à Jérusalem, il meurt soudainement d'une crise cardiaque. Les israéliens disent aux américains qui l'accompagnent :

- "Vous pouvez le rapatrier chez vous pour 50.000 $ ou vous pouvez l'enterrer ici pour 100 $"

Les américains décident de rapatrier Trump. Les israéliens surpris demandent :

- "Pourquoi voulez-vous dépenser 50.000 $ alors qu'avec seulement 100 $ il pourrait être enterré ici en Terre Sainte ?"

Les américains répondent :

- "Jadis, un homme est mort ici, il a été enterré ici et trois jours plus tard il ressuscitait. Nous ne pouvons pas prendre un tel risque"

Les commissaires communistes viennent inspecter un kolkhoze.

- Avec quoi nourrissez-vous les poulets?

- Avec de bonnes choses: graines, lait, crème.

- Salauds! Les enfants soviétiques ne mangent pas à leur faim, et vous gaspillez la nourriture! Fusillez tout le monde!

Dans un autre kolkhoze:

- Avec quoi nourrissez-vous les poulets?

- Bof, avec des déchets: graines et pommes pourries, bardanes...

- Quels salauds! C'est les enfants soviétiques qui vont manger cette viande dégueulasse! Fusillez tout le monde!

Dans le troisième kolkhoze qui est juif ils posent la même question:

- Avec quoi nourrissez-vous les poulets?

- On ne les nourrit pas, on leur donne de l'argent, et ils s'achètent ce qu'ils veulent.

Schlomo me conseille

Yves, Quand une femme te pose une question, tu n'as le droit qu'à une seule réponse, celle qu'elle attend ........

GUT SHABES, TAYERE FRAYNT!

Moyshe et son cousin Yankl, arrivés il n'y a pas si longtemps de Pologne, sont allés voir les décorations de Noël aux Galeries Lafayette. 
Cela fait un bon moment que Moyshe reste planté là, à regarder pensivement de tous côtés. 
- A quoi penses-tu Moyshe? 
- Je pense à ce que je ferais si j'achetais les Galeries Lafayette. 
- Tu es tombé sur la tête, ma parole! Avec ce que tu gagnes en cousant des pantalons, tu veux acheter un magasin qui coûte des milliards!
- Acheter le magasin, je peux pas, mais réfléchir à ce que je ferais si je l'achetais, ça je peux.

Un gars passe sa tête à la porte d'entrée du coiffeur et demande :
Combien de temps avant que vous puissiez me couper les cheveux ?
Le coiffeur jette un coup d'oeil: il y a des personnes qui attendant déjà leur tour et répond : Faut compter deux heures. Et le gars s'en va.
Quelques jours plus tard, le même gars passe sa tête à la porte et demande :
Combien de temps avant que vous puissiez me couper les cheveux ?
Là encore, le coiffeur parcourt des yeux son salon qui est encore rempli de clients et répond : " Pas avant deux heures. " Et le gars s'en va.
Une semaine plus tard, le même gars passe encore la tête à l' entrée du salon de coiffure avant de poser la sempiternelle question :
Vous pouvez me prendre dans combien de temps?
Le coiffeur répond : " Dans une heure et demie. " Et le gars s'en va.
Là, le coiffeur s'adresse à l'un de ses amis présent dans le salon et lui dit :
Dis donc Bernard, tu veux bien suivre le gars qui vient de passer son nez à la porte, et tu regarderas où il va.
Un peu plus tard, Bernard est de retour dans le salon de coiffure et a du mal a réprimer un fou rire.
Alors, lui demande le coiffeur, tu l'as suivi ? où est-il allé en sortant d'ici ?
Et Bernard lui répond : Chez ta femme !
Le rabbin Kaplan annonce à ses fidèles :
-Je vais faire circuler mon chapeau parmi vous et chacun y mettra ce qu'il veut pour le tout puissant.
Le chapeau circule dans l'indifférence la plus totale,fait le tour de la synagogue,et revient sans un centime à l'intérieur.....
Le rabbin lève les yeux au ciel puis dit :
-Merci mon Dieu,de m'avoir permis de récupérer mon chapeau.
A Odessa, l'inspection des impôts interroge Rabinovitch:
- Avec quel argent avez-vous acheté votre datcha?
- J'ai vendu ma Volga et acheté la datcha.
- Et avec quel argent avez-vous acheté votre Volga?
- J'avais une 2CV, je l'ai vendue et acheté la Volga.
- Et avec quel argent avez-vous acheté votre 2CV?
- J'avais un vélo, je l'ai vendu et acheté la 2CV.
- Et avec quel argent avez-vous acheté votre vélo?
- Pour le vélo, j'ai déjà purgé ma peine.

GUT SHABES, TAYERE FRAYNT!

Ma chère Rachel,

J'espère que ta cure se passe bien et que tu t'amuses bien avec tes copines. 
Tu trouveras, joint à la présente, le chèque de 100 euros que tu m'as demandé. 
Ce n'était pas la peine de m'expliquer la raison, je n'ai rien compris. 
Mais je te préviens: c'est la dernière fois que j'accepte tes demandes si tu continues à faire des fautes d'orthographe aussi grossières. 
100 s'écrit avec 2 zéros, pas avec 3.

Ton David qui t'aime aussi.

Moïché apprend les affaires à son fils: - Fiston, mon associé Samuel Zilberman a oublié de me rendre l'argent. Envoie-lui un télégramme. Le fils écrit: "Cher Mr Zilberman, veuillez rembourser mon père." Le papa dit: - Non, c'est trop long. Essaie encore. Le fils essaie de nouveau: "Mr. Zilberman, rendez l'argent". - Non, fiston! Attends, je vais le faire. Il écrit le texte: "Sam, alors?!"

HUMOUR JUIF? Une longue discussion polémique s'est développée récemment dans nos colonnes, et se reproduit d'ailleurs régulièrement, à ce propos.

Il est dans la nature des choses, que chacun trouve drôle ce qui le fait rire et attribue cela à son sens de l'humour tandis qu'il attribue à une absence d'humour le fait de ne pas en rire.
A cela s'ajoute la question, non moins controversée, de savoir ce qui appartient à l'authentique humour juif et ce qui relève de l'antisémitisme plus ou moins bien voilé.
A noter que ce n'est pas parce qu'une blague fait rire certains Juifs, qu'elle n'est pas antisémite. Les Juifs ont démontré depuis longtemps leur capacité à intérioriser les préjugés de leurs ennemis.
On attribue généralement à Freud le concept d'humour juif. On sait qu'il a publié en 1905 un ouvrage sur le mot d'esprit dans lequel il dissèque en détail les caractéristiques d'une riche collection d'histoires juives.
Voici un passage qui résume son point de vue sur l'humour juif: "Une circonstance particulièrement favorable à l'esprit tendancieux est la satire de sa propre personne ou, pour s'exprimer d'une façon plus circonspecte, la satire d'une personnalité collective dont on fait soi-même partie, p. ex. sa propre nation. Cette condition de l'autocritique explique l'éclosion, sur le terrain de la vie populaire juive, d'une abondante moisson de mots d'esprit excellents, dont nous avons donné plus haut bon nombre d'exemples. Ce sont des histoires imaginées par des Juifs et dirigées contre des particularités de la race juive. Les mots d'esprit que les étrangers leur ont décochés sont, dans la plupart des cas, de brutales pochades dans lesquelles le fait que le Juif semble aux étrangers un personnage comique tient lieu d'esprit réel. Les mots d'esprit juifs inventés par des Juifs accordent également ce point, mais les Juifs sont conscients des défauts véritables de leur race ainsi que des qualités qui en sont fonction, et la participation de leur propre personne aux travers que le mot d'esprit raille réalise la condition subjective -qui, dans d'autres cas, est difficile à établir -de l'élaboration de l'esprit. J'ignore, du reste, si aucun autre peuple s'est diverti de lui-même avec une égale complaisance.
(...)
Ce sont les mille aspects de la misère sans espoir des Juifs que figurent ces anecdotes pessimistes."
Comme Freud l'a démontré, l'humour n'est pas quelque chose à prendre à la légère.
Chaïm Lévy veut entrer au Rotary club de Vitroles. Il demande un formulaire d'inscription. Il découvre les questions au fur et à mesure.
Première question, le nom :
"Aïe ! Je ne vais pas mettre Lévy. Si je veux avoir une chance, rusons, je mets Dupont."
Deuxième question, le prénom :
"Si je mets Chaïm ,ils vont se douter de quelque chose. Je vais mettre Jean."
Troisième question, le lieu de naissance:
"Je ne vais pas mettre Varsovie, plutôt Paris."
Quatrième question, la profession:
"Tailleur ? C'est risqué. Avocat, c'est une profession respectable."
Dernière question, la religion:
"Soyons malins jusqu'au bout... mettons goy !!!
D ieu parle à Moïse sur le mont Sinaï...
- Et souviens-toi Moïse, en ce qui concerne les lois kasher, ne cuisine jamais un veau dans le lait de sa mère. C'est cruel. Moïse :
- Ohhhhhh ! Alors on ne doit jamais manger de lait et de viande en même temps ?
D ieu
- Non, ce que je veux dire, c'est que tu ne dois jamais cuisiner le veau dans le lait de sa mère.
Moïse :
- Mon D ieu, pardonne mon ignorance mais, ce que tu veux dire, c'est que l'on doit attendre 6 heures après avoir mangé de la viande si l'on veut manger quelque chose fait avec du lait, de telle manière que les deux ne se retrouvent pas dans l'estomac en même temps ?
D ieu :
- Non Moïse, c'est tout simple ce que je veux dire: ne cuisine pas le veau dans le lait de sa mère, et c'est tout !!! Moïse :
- Oh, Mon D ieu ! Je t'en prie, ne me blâme pas pour ma stupidité ! Mais dis-moi plutôt: Tu veux dire que l'on doit avoir un jeu de couverts pour le lait, et un jeu de couverts pour la viande, et que si un jour on se trompe de couverts, on devra enterrer ces couverts à jamais et ne plus les utiliser ?
D ieu :
- Ahhhh Moïse... Fais comme tu veux.
4 femmes se retrouvent à New York après s'être perdues de vue durant plusieurs années. Elles se montrent des photos de leurs enfants devenus adultes désormais (dans ce genre d'histoire ce sont toujours des fils, on se demande pourquoi ...) La 1ere: "mon fils il a très bien réussi. Il est si riche et si attentionné qu'il m'a acheté un grand appartement près du sien" La 2ème "mon fils il me couvre tout le temps de beaux cadeaux une Rolls Royce, une croisière et une montre Cartier" La 3ème " mon fils il n'est peut-être pas aussi riche que le vôtre mais il me comprend si bien qu'il a sû me combler avec le vison idéal dont je rêve depuis toujours !" La 4 ème "Pfff tout ça ce n'est que du matériel ! Moi mon fils tellement il aime sa mère, il paye quelqu'un 3 fois par semaine rien que pour parler de moi!
3 frères juifs quittent leur maison de Casablanca pour aller s'installer en Amérique. Ils se retrouvent plus tard et discutent des cadeaux qu'ils ont pu envoyer à leur vieille maman, au Maroc. Le premier dit: "J'ai fait bâtir une grande maison pour maman".
Le deuxième dit: "Je lui ai offert une Mercedes 500 avec un chauffeur."
Le troisième sourit et dit: "Je vous ai battus tous les deux. Vous savez à quel point maman aime la Bible et vous savez qu'elle ne voit plus très bien. Je lui ai envoyé un perroquet qui peut réciter toute la Thora. Ca a pris 12 ans à 20 jeunes rabbins dans une Yechivah de Brooklin pour lui enseigner ça. J'ai dû payer 500.000$!"
Un peu plus tard, la mère envoie des lettres de remerciements.
"David, écrit-elle au premier fils, la maison que tu m'as fait bâtir est trop grande. Je ne vis que dans une pièce et en plus, je dois entretenir toute la maison."
"Salomon, écrit-elle au deuxième fils, je suis trop vieille pour voyager. Je reste à la maison tout le temps, alors je n'utilise jamais la Mercedes. Et le chauffeur s'ennuie beaucoup!"
"Moshe, écrit-elle au troisième fils, tu as été le seul de mes fils à vraiment comprendre ce que ta mère désirait. Ton poulet était délicieux!
Trois mamans juives discutent ensemble de leur sujet favori, leur fils. La première dit: "Mon fils a très brillamment réussi ses études et sa carrière professionnelle, c'est le meilleur psychiatre de New York. La deuxième dit: " Je suis une maman comblée. Mon fils est exceptionnel, il est devenu le plus brillant avocat de New York. La troisième déplore: " Mon fils est un cancre, il n'a jamais pu terminer ses études et est homosexuel en ayant deux amants. L'un est le meilleur médecin de New York, l'autre le plus brillant avocat de New York
Moché et Sarah fêtent leurs 25 années de mariage. L'événement est de taille et pourtant Sarah ne semble pas très heureuse. Moché lui demande:
- Sarah, qu'est-ce que tu as ? C'est nos 25 ans de mariage et tu ne parais pas heureuse.
La larme à l'oeil, Sarah chuchote avec des trémolos dans la voix:
- Oh si Moché, je suis heureuse mais c'est que tu vois, Moché, en 25 de mariage, tu ne m'as jamais rien acheté !! Abasourdi, Moché s'exclame:
- Mais Sarah, tu ne m'as jamais dit que tu avais quelque chose à vendre?
Pendant la répétition du mariage, le futur marié prend le rabbin à part et lui dit à l'oreille : "Écoutez Monsieur le rabbin, voici un billet de 500 Euros."
En échange, je voudrais que vous modifiiez un peu le schéma classique de la cérémonie...
En particulier, je voudrais que quand vous vous adresserez à moi, vous laissiez tomber la partie où je dois promettre "d'aimer, honorer et respecter mon épouse, renoncer aux autres femmes et lui être fidèle à jamais".
Le rabbin prend le billet sans mot dire, et le futur marié s'en va satisfait et confiant.
Le jour du mariage, le moment fatidique de la promesse approche.
Le rabbin se tourne vers le marié et lui dit en le regardant droit dans les yeux :
"Promets-tu de te prosterner devant elle, d'obéir à chacun de ses ordres, de lui apporter le petit déjeuner au lit tous les matins et de jurer devant Dieu et ta femme exceptionnelle que jamais, au grand jamais, tu ne regarderas une autre femme ?"
Le jeune gars ravale sa salive, rougit, regarde autour de lui avec angoisse et répond d'une voix à peine perceptible :
"Oui je le promets."
A la fin de la cérémonie, le marié s'approche du rabbin et lui dit :
"On avait fait un marché !?!"
Alors le rabbin lui met son billet de 500 Euros dans la poche et murmure à son oreille : "Elle m'a fait une meilleure offre......
Bientôt Kippour... voilà une blague qui est un grand classique, et qui nous fait rire tous les ans.... -----------------
En prévision de Kippour, nous vous demandons de bien vouloir remplir ce formulaire et de le renvoyer dans les plus brefs délais
1. Où souhaitez-vous être assis ?
___ du côté des gens qui parlent
___ du côté des gens qui prient
2. Si vous êtes assis dans la section des parleurs, quelles catégories préférerez-vous ? (Indiquer l'ordre des priorités.)
___ Affaires
___ Sports
___ Médecine
___ Maladies graves qu'auraient eues un des fidèles
___ Potins, toutes catégories confondues
___ Potins concernant
- le rabbin
- le hazan
- la femme du rabbin la femme du hazan
- le shamash
- la femme du shamash
- la secrétaire du shamash
___ Mode
- comment les autres sont habillés
- où ils achètent leurs vêtements et combien ils les paient
___ Les derniers achats (voiture, appartement, maison de campagne...) et prix payé
___ Les dernières fêtes (Brit-Mila, Mariage, Bar-Mitsvah) et prix payé
___ Votre famille
___ Votre belle-famille
3. Auprès de qui souhaiteriez-vous être assis en priorité, pour une consultation professionnelle gratuite ?
___ Médecin généraliste
___ Dentiste
___ Gastro-entérologue
___ Pédiatre
___ Psychiatre pour enfant
___ Cardiologue
___ Rhumatologue
___ Comptable
___ Banquier
___ Notaire
___ Avocat
___ Avocat de divorce
___ Avocat d'affaires
___ Agent immobilier
___ Amateur de tennis/foot/golf
4. Vous désirez une place située (indiquer l'ordre de priorité)
___ en bout de rangée
___ près de la sortie
___ près des toilettes
___ près de vos beaux-parents
___ aussi loin que possible de vos beaux-parents
___ aussi loin que possible de vos ex-beaux-parents
___ près des hommes célibataires
___ près des femmes célibataires
___ là où personne ne peut vous voir/entendre parler pendant l'office
___ là où personne ne peut vous voir dormir pendant l'office
5. Vous souhaitez être assis là où
___ vous pouvez voir votre femme
___ vous pouvez ne pas voir votre femme
___ vous pouvez voir la meilleure amie de votre femme
___ votre femme ne peut pas voir que vous regardez sa meilleure amie
6. Vous souhaitez ne pas être placé à côté des personnes suivantes :
(Choix limité à 6 noms. Au delà, peut-être serait-il bon de songer à changer de synagogue.)
_________________________
_________________________
_________________________
_________________________
_________________________
_________________________
Signature : _______________________________________
Montant du don fait à la synagogue :_____________
Deux hommes opposés par une affaire consultent un rabbin du tribunal rabbinique. Chacun défend alors son point de vue.
Après que le premier ait parlé, le rabbi lui dit:
- Tu as raison.
Après que le deuxième se soit exprimé, le rabbi lui dit aussi :
- Tu as raison.
Un des élèves du Rabbi lui demande alors:
- Rabbi, il n'est pas possible que les deux aient raison.
Alors le rabbi, après un moment de réflexion répond:
- C'est vrai, toi aussi tu as raison.
Enfin la vérité, toute la vérité sur la mort de Yasser Arafat, le leader palestinien. Arafat, hospitalisé à Paris, se réveille d'un premier coma et interroge son médecin :
- Docteur, qui êtes-vous ?
- Je suis le professeur Israël. (Véridique !)
L'émotion est trop forte. C'est l'alerte cardiaque à nouveau. Les médecins se précipitent et réussissent à réanimer le leader palestinien.
- Où suis-je ? demande-t-il alors.
- Vous êtes à Villejuif, répondent en choeur les médecins.
Nouvelle alerte... Le cardiologue prévient:
- Encore une alerte comme celle-ci et je ne réponds plus de rien...
Arafat ouvre alors une dernière fois les yeux :
- Quel temps fait-il dehors ?
Et tous de répondre en coeur:
- Maussade..
C’est un curé et un rabbin, très bons amis.
Le curé dit à son ami rabbin : « tu sais, je connais une magouille pour ne pas payer au restaurant : il suffit d’attendre que tous les clients soient partis et que le restaurant ferme ses portes, tu vas voir ! ».
Ils se rendent donc au restaurant, commandent, dinent et attendent que tous les clients soient partis jusqu’à presque fermeture des portes ! Un serveur dit : ' ces messieurs ont-ils réglé ? ' Et le rabbin répond : « oui et nous attendons toujours notre monnaie ! »
3 mères juives discutent de leur fils respectifs... La première:
- Moi mon fils, il et tellement riche qu'il pourrait acheter Paris!
La seconde, un peu vexée:
- Moi mon fils, il a tellement d'argent qu'il pourrait s'offrir Paris ET New-York!
Alors la troisième termine:
- Et qu'est ce qui vous fait croire que mon fils a envie de vendre?
Un vieil homme juif de 82 ans, est assis dans un bar juste à côté de la table d'une magnifique jeune femme avec une poitrine extraordinaire.
il lui dit : " Mademoiselle, si vous me laissez mordiller juste un de vos seins je vous donne 1000 €" "êtes-vous fou? " répondit-elle et elle sort du bar.
Le vieux juif la suit et en arrivant au coin de la rue, il lui répète : "si vous me laissez mordiller vos deux seins je vous donne 10.000 €".
" Écoutez Monsieur, je ne suis pas ce genre de femme".
" Mademoiselle, j’augmente mon offre à 100.000 €, à mon âge c’est le seul fantasme que je puisse me permettre".
Elle réfléchit un instant et elle lui dit: " d’accord pour 100.000 €, mais juste une fois, mais pas ici : allons dans l’allée un peu plus sombre, là-bas".
Ils vont dans l’allée, elle enlève sa blouse et révèle cette magnifique poitrine...
Aussitôt qu’il voit cela le vieux commence à les caresser doucement, à les embrasser, à les lécher, à se passer le visage sur ses seins.
Finalement la fille qui s'impatiente, lui dit:
"Est-ce que vous allez les mordiller finalement ?
"Non", dit le vieux " finalement, c’est trop cher.
Au sentier a Paris un commerçant chinois va voir son voisin Élie pour se plaindre qu'il s'est encore fait cambrioler pour la 37eme fois ce trimestre alors que tous les autres commerçant juif eux presque pas.
Élie le console comme il peut et lui dit:
-Mais qu'est ce que je peut faite pour toi? En quoi puis je t'aider?
Le chinois répond :
- tu me vendz Mezouza! Il faut Mezouza pour magasin à moi!
Élie lui répond:
- Mais tu n'est pas juif! Tu crois que les voleurs ne viendrons pas grâce à la Mezouza ?
-D.ieu protège magasin avec Mezouza! Donnes moi mezzouza! Moi veux mezouza!
- Bon très bien je t'en apporte une
Une semaine après lui avoir fourni la Mezouza le chinois revient voir Élie qui lui demande:
- Alors tu t'es quand même fait cambrioler!?
- Non pas une fois! Mais moi te rendre Mezouza quand même!
- Mais pourquoi? Si cela t'a protégé des cambrioleurs!?
- Protection cambriolage parfait! Mais toute la journée beaucoup trop de rabbins venir demander tsedaka!!!!
- Deux juifs se rencontrent sur le quai d'une gare:
- Où vas-tu ?
- Je vais à Cracovie.
- Tu me dis que tu vas à Cracovie, pour que je crois que tu vas à Lodz, alors que je sais que tu vas à Cracovie. Alors pourquoi mens-tu ?
A la sortie de la deuxième guerre mondiale, l'employé demande au candidat juif à l’émigration :
- Dans quel pays voulez vous vous rendre ?
- En Australie.
- En Australie ? mais c'est loin !
- Loin d'où ?
C’est Dieudonné qui boit une bière dans un bar, lorsque rentre un Juif avec une kippa. Alors, Dieudonné annonce très fort : – Tournée général, sauf pour le juif !
Tout le monde boit, et le juif va voir Dieudonné pour le remercier très chaleureusement. Alors, Dieudonné crie encore plus fort :
– Je repaye ma tournée, évidement, rien pour le juif !!!
Ce dernier le remercie encore plus chaleureusement. N’y comprenant rien, Dieudonné se tourne vers le barman :
– Je comprend pas, pourquoi il me remercie ce mec ?
– C’est parce que c’est lui le patron !
Encore aujourd'hui, de nombreuses personnes, en écrivant le chiffre sept, utilisent une barre supplémentaire horizontale au milieu du chiffre.La plupart des typographies l'ont fait disparaître aujourd'hui, comme vous pouvez le constater ici: 7
Mais savez-vous pourquoi cette barre a survécu jusqu'à nos jours?Il faut remonter bien loin, aux temps bibliques.Lorsque Moise eut gravi le mont Sinaï et que les 10 commandements lui furent dictés, il redescendit vers son peuple et leur lut, à haute et forte voix, chaque commandement. Arrivé au septième, il annonça :
Tu ne désireras pas la femme de ton prochain. "Et là, de nombreuses voix s'élevèrent parmi le peuple lui criant : "Barre le sept, barre le sept !!!
( 7 13 amusant! merci Jean-Marc: bonne fête de Shavouoth à toi )
Histoire juive :
Ca se passe dans les années 70 . Des immigrants juifs soviétiques arrivent en Israël. Un journaliste les interroge:
- Comment ca va l'antisémitisme en URSS?
- On ne peut pas se plaindre
- Comment est le climat en URSS?
- On ne peut pas se plaindre
- Et l'économie?
- On ne peut pas se plaindre
Eh bien alors, demande le journaliste pourquoi êtes vous venus en Israël?
- Parce qu'ici on peut se plaindre
Salomon est sur son lit de mort. Sa fidèle Sarah se tient comme il se doit auprès de lui, et se saisit tendrement de sa main. Salomon lève vers elle un regard attendri et demande à sa femme d'une voix fatiguée :
- Dis moi, Sarah, mon amour, ma vie, quand nous vivions en Pologne et que les paysans du village voisin ont fait un pogrom et ont brûlé notre maison, et que nous avons tout perdu, tu étais avec moi, comme aujourd'hui, me tenant par la main, n'est-ce pas ?
- Mais oui, Salomon, bien sûr, j'étais avec toi !
- Et en 42, à Paris, quand nous avons dû fuir les rafles et une fois de plus tout laisser derrière nous, nous étions encore ensemble, main dans la main, n'est-ce pas ?
- Oui, Salomon, j'étais avec toi !
- Et en 68, quand ils ont détruit le magasin, que l'entrepôt a pris feu et que l'assurance a refusé de nous rembourser, tu étais encore là, comme aujourd'hui, à me tenir la main, n'est-ce pas ?
- Mais oui, Salomon, évidemment que j'étais avec toi !
- Alors, tu sais quoi, Sarah, mon amour ... je crois que maintenant, tu peux me lâcher la main ... parce qu'à force, après toutes ces épreuves que nous avons traversées ensemble ... je me demande quand même si ce n'est pas toi qui me portes la poisse !!!

Une charmante demoiselle un peu court vêtue monte dans un bus à Jerusalem.
Un orthodoxe assis à côté d'elle, au bout de deux stations lui tend une pomme.
-Merci, mais pourquoi me donnez vous une pomme?
-C'est en mangeant la pomme que notre mère Eve a pris conscience qu'elle était nue.
Deux stations plus tard la demoiselle lui rend la pomme.
-Pourquoi me rendez vous la pomme?
-C'est en mangeant la pomme que notre père Adam pris conscience que désormais il devrait travailler.
"Quelques Juifs (genre apprentis Inglorious Basterds) organisent secrètement un attentat contre Adolf Hitler qui doit passer en voiture près de leur schtettl à midi. Ils préparent leur arme de destruction massive, la planquent sous le pont à l'entrée du village et attendent. Passe midi, 12.30, 13 heures, Hitler n'arrive pas... Ils commencent à s'inquiéter et l'un dit à l'autre: "Pourvu qu'il ne lui soit rien arrivé!"
Il y a quelques années le Hamas avait décidé d’envoyer "un cadeau" au Président de l’Etat d’Israël. Il lui a envoyé une belle boite accompagnée d’une carte. Le président ouvrit la boite et observa qu’elle contenait des crottes de merde. Sur la carte était écrit : "Pour vous et le fier peuple d’Israël". Le président d’Israël, Monsieur Shimon Peres, personne expérimentée et sage, décida de répondre et d'envoyer au Hamas un très joli paquet accompagné d’une carte. Les leaders du Hamas furent très surpris de recevoir le paquet ; ils l’ouvrirent avec beaucoup de précautions craignant qu’il ne contienne une bombe. Ils découvrirent qu’il contenait une petite "puce" rechargeable à l’énergie solaire et pouvant stocker 1800 Terabyte, et un écran 3D capable de fonctionner sur n’importe quel type de téléphone mobile, tablette ou PC. En d’autres termes l’invention technologique la plus avancée,développée en Israël. Les leaders du Hamas furent très impressionnés. Ils lisent alors la carte qui disait : Chaque leader offre le meilleur de ce que son peuple produit.
Simone (Veil), Marceline (Loridan-Ivens) et Hélène (Hausser) sont au Jardin d'Eden, attablées autour de pâtisseries, de thé rare et de bons vins et se marrent comme des bossues depuis des heures. Elles font un tel vacarme que dieu en personne vient s'enquérir de la cause de leur hilarité. - On se raconte des blagues sur Auschwitz ! répondent-elles ensemble, entre deux hoquets de fou-rire, s'essuyant les yeux de leurs larmes de joie, - Sur Auschwitz ?, répond le Tout-puissant, mais ce n'est pas très drôle, voyons, Mesdames ! - Ah bon ? Qu'est ce que t'en sais, toi, répondent-elles en choeur, tu n'étais pas là !
La différence entre un Goy, un Ashkénaze et un Séfarade ? Le Goy a une femme et une maîtresse… Et il aime sa maîtresse… L’Ashkénaze a une femme et une maîtresse… Et il aime sa femme… Le Séfarade a une femme et une maîtresse… Et il aime sa mère ! ! ! Bonnes fêtes aux adeptes du grand livre
Moshé Zaoui rencontre Isaac Liberman rehov Yafo à Jérusalem: -"Mais que deviens tu mon ami Isaac ??" -"Je suis toujours dans le prêt à porter et toi Moshé ???" -"eh bien je suis dans les pigeons voyageurs depuis quelques temps." -"AHHHHHH" dit Isaac "et dis moi, ça rapporte ????" - "Écoute, répond Moshé, oui c'est un bon business ... je les vends le matin et ils reviennent le soir !!!!!!!"

Blague de Kippour Un soir de Kippour, à Auschwitz, un groupe de rabbins prie à voix basse en rentrant des travaux forcés. Un juif s'approche d'eux et leur dit: "Moins fort SVP, dieu pourrait s’apercevoir qu'il ne nous a pas tous tués

Le Mashiah arrive, tout le monde l'accueille avec chants ,danses et incantations joyeuses... Seul Izia Rabinovitch reste dans son bureau à clore la comptabilité de sa petite boutique. On accourt à son échope: - Rabinovitch que fais-tu, laisse tomber ta paperasse – Mashiah est là!!! L'autre répond: - Encore quelques lignes. - Allez, arrête, on va à la montagne! - Encore une minute. Une demi-heure s'écoule et impossible de déloger le vieux commerçant de sa boutique. Excédé, le Mashiah finit par venir en personne à son bureau et lui dit: - Rabinovitch, combien de temps encore nous allons t'attendre?! Et Rabinovitch de rétorquer: - Et c'est vous qui le dites?...

En 2020, deux astronautes Israéliens arrivent sur Mars. 

Leur mission : vérifier s'il y a de l'oxygène sur la planète.. - Passes moi la boîte d'allumettes, dit l'un d'eux. Soit ça brûle, c'est qu'il y a de l'oxygène et il ne se passe rien, soit tout explose ! 

Il prend la boîte, s'apprête à gratter l'allumette, quand tout à coup un Martien apparaît en agitant les bras....

- Non, Non, Non...il ne faut pas ! ! !

Les deux hommes se regardent, inquiets...

- Y a-t-il sur Mars un gaz explosif inconnu ? 

On ne va pas se laisser impressionner. C'est le but de notre mission, dit-il en reprenant une allumette...

Et là, 50 martiens hystériques arrivent en agitant les bras....

- Non, Non, Non...il ne faut pas ! ! !

Nos deux Israéliens, stoïques, pas du tout impressionnés par la présence de 50 martiens disent :

- Ça a l'air sérieux !....Que redoutent-ils ? Après tout, on est là pour la science, pour savoir si l'homme peut respirer sur Mars !

Sur ce, il gratte une allumette qui s'enflamme et il ne se passe rien.

- Mais enfin, dit-il en s'adressant aux martiens, pourquoi vous vouliez nous empêcher d'allumer une allumette ? 

- Parce qu'aujourd'hui, c'est Shabbat ! ! !

CONTROLE FISCAL
> > Salomon est convoqué au centre des impôts pour un contrôle fiscal de Netanya. 
> > Sa femme lui conseille de porter des vêtements et des chaussures usées
> > - Laisse-leur penser que tu es pauvre !
> > 
> > Il appelle ensuite son avocat et lui demande si c'est une bonne idée.
> > - Ne vous laissez pas intimider !
> > Portez votre plus beau costume. C'est vous le patron !
> > 
> > Notre homme est bien embarrassé.
> > Avec tous ces conseils, il ne sait toujours pas comment s'habiller.
> > En désespoir de cause, il va voir un vieux rabbin très réputé.
> > Il lui expose son cas, les 2 avis contradictoires et lui demande le sien.
> > 
> > Le rabbin lui répond : 
> > Une future mariée demande à sa mère ce qu'elle doit porter pour sa nuit de noces.
> > Celle ci lui répond de mettre une longue chemise de nuit de flanelle fermant jusqu'au cou, et de grosses chaussettes de laine.
> > 
> > La jeune femme pose la même question à sa meilleure amie, qui lui répond de mettre sa nuisette la plus sexy, la transparente qui arrive aux hanches avec un décolleté jusqu'au nombril...
> > 
> > Salomon interrompt le rabbin :
> > - Et quel est le rapport avec les impôts ?
> > 
> > Le rabbin hoche la tête et repond :
> > - Quels que soient les vêtements qu'elle portera, elle se fera baiser...... 
> > Pour vous ce sera la même chose !...

Les Juifs allemands et le sens de la discipline dans les années 30.
Un Allemand, qui a voyagé en train de Tel-Aviv à Haïfa, se précipite, furieux, dès l'arrivée à Haïfa, chez le chef de gare. " Lorsque j'ai réservé ma place, j'ai insisté pour qu'elle soit dans le sens de la marche du train, ce qui est très important pour moi, pour des raisons de santé ", dit-il. " Or, on m'a attribué une place en sens opposé." " Mais si c'est tellement important pour vous ", lui répond le chef de gare, " vous pouviez demander à changer de place avec un autre voyageur ". " C'était impossible : j'étais seul dans le compartiment ", précise l'Allemand.

Histoire de Shabbes
C'est Yankel,un petit juif polonais,qui prépare son étalage de pantalons comme tous les samedis au
"Carreau du Temple"
Une fois terminé, il met un panneau ou l'on peut lire 
Aujourd'hui Pantalons à moitié prix. 
À ce moment là passe un juif orthodoxe probablement lithuanien qui lui dit :
-Vous n'avez pas honte de faire des affaires le jour du shabbat ???
Yankel lui répond :
-Ah parce qu'à moitié prix vous trouvez que c'est des affaires ??

Trois mères juives prennent le thé à New-York. La première : "Mon fils a bien réussi, il est devenu le plus grand médecin de la ville. Tout le monde se presse à son cabinet." La deuxième : " Moi, mon fils, a très bien réussi aussi. C'est le meilleur avocat de la ville. Il traite les plus grandes affaires, on paye des fortunes pour être défendu par lui." D'une petite voix, la troisième dit : "Quant à moi, mon fils est homosexuel...." Les deux autres mères : "Oooooooooh !" - Par contre, il sort avec le plus grand médecin et le plus grand avocat de la ville

C’est un rabbin et un prêtre qui discutent ensemble. Au bout d’un moment, le prêtre se penche vers le rabbin et d’un ton de confidence lui dit: 
- Dites moi rabbi, je sais que dans votre religion, vous n’avez pas le droit de manger de porc. Mais honnêtement, entre nous, vous n’avez jamais essayé? 
- Effectivement, lui répond le rabbin, dans ma jeunesse j’ai goûté à quelques viandes interdites ... mais Maintenant je suis les préceptes à la lettre. 
Le prêtre lui répond avec un sourire doux.
- Mais dites moi mon père, votre religion vous interdit les plaisirs charnels... N’avez vous jamais succombé à la tentation? 
- Eeeh, commence le prêtre, effectivement dans ma jeunesse j’ai goûté aux délices de la chaire. Mais Dieu me dit que c’est interdit et maintenant je suis Ses préceptes.
Le rabbin lui sourit, se penche un peu vers lui, et lui dit sur un ton de confidence:
- Entre nous mon père, c’est quand même meilleur que le cochon!

Mme Goldfarb et Mme Levitzki sont à la plage avec leurs enfants. 
- Samy viens ici! crie Mme Goldfarb à son fils, qui joue avec un seau et une pelle à deux mètres d’elle. 
- Samy ! Viens que je te mette de la crème... oy vey...!
Deux minutes plus tard:
- Samy ne joue pas avec le sable, c’est sale ! ...
- Samy! Ne va pas au bord de l’eau, tu vas te noyer ! Vey iz mir...
- Samy, assieds-toi et mange !
- Samy mets ton chapeau et reste sous le parasol ! Tu veux ma mort?
Epuisée, elle se tourne vers Mme Levitzki:
- Il est tellement nerveux cet enfant...

C'était il y a quelques mois , Netanyahu se rend à Washington et discute avec Trump du dossier iranien Trump impétueux, propose un plan d'action et lui demande qu'en pensez-vous ? Netanyahu, venu dans l'urgence sans ses proches conseillers, demande à téléphoner à Dieu .
Il passe sa communication , demande au président américain combien il lui doit .
200 000 dollars Monsieur le Premier ministre. Vous comprenez , parler avec le Tout-Puissant requiert la fine fleur de la technologie, ça passe par des satellites très sophistiqués 
Interloqué par le coût si élevé Netanyahu paie , la reunion s'achève , il rentre chez lui .
Deux mois après c'est Trump qui se rend à Jerusalem pour poursuivre cette première réunion de travail . Netanyahu exposé à son tour son projet d´intervention . Le président américain est à son tour pris d'hésitation . Bien sûr il est venu sans conseillers pour cette rencontre confidentielle .
Donnie demande de téléphoner lui aussi à Dieu .
Ce qu'il fait . Il revient et demande à régler la communication.

 

Netanyahu lui répond ça fait 1/2 shekel Monsieur le Président .
OMG , 1/2 shekel seulement ?!!!S'exclame Trump , c'est si dérisoire ici de téléphoner avec Dieu ! Comment est-ce possible ? 
Netanyahu lui répond : ici c'est le prix d'un appel local

C'est Moshe qui mange avec sa femme et ses deux enfants. Au milieu du repas,il dit qu'il a joué au loto,et que s'il gagne,il se converti catholique......

Sa femme dit : -Moshe,si tu gagnes,je veuy une bague de 4 carats. Sa fille Esther dit : -Papa si tu gagnes je veuy une Jagwar.

Son fils David dit : -Papa si tu gagnes je veuy un bateau.

Arrive le jour du tirage,et Ö stupeur,Moshe a les 6 bons numéros. En premier,comme convenu,il va voir l'Archevêque de Paris,et après maintes discussions et une somme rondelette d'argent,il obtient sa conversion. Il rentre à la maison,ou tout le monde l'attend....

Sa femme dit -Moshe.....et ma bague de 4 carats ??

Sa fille dit : -Papa,et ma Jagwar ??

Son fils dit : Papa et mon bateau ??

et Moshe leur répond : -ça fait pas 10 minutes que je suis converti catholique,et ces sales juifs ils commencent à m'emmerder !!!

C'est un monsieur qui se promène dans la rue et s'arrête devant une annonce d'une agence immobilière. 

Il voit un appartement qui lui plaît et entre dans l'agence. 

-Bonjour je voudrais louer l'appartement du Marais.

-Oui on va voir ça, pouvez vous me donner votre nom ?

-Oui je m'appelle Philippe Lévy.

-Ah désolé monsieur mais on ne loue pas aux juifs.

-Ah mais je ne suis pas juif !!!

Bon si vous n'êtes pas juif,vous voudrez bien répondre à 3 petites questions ? 

Et si vous répondez bien l'appartement sera pour vous. 

-Absolument. 

1)-Qui est le père de Jésus ? 

-Joseph.

-Qui est la mère de Jésus ? 

-Marie.

Dernière question 

-Ou est né Jésus ??

-Jésus....ben Jésus il est né dans une étable parce qu'il y avait déjà des enculés comme vous qui louaient pas aux juifs à l'époque.

 

Ça se passe dans les années 60. Un matin, Moshe s'en va aux Galeries Lafayette. Il entre dans le magasin et demande à voir le patron, qui le reçoit au bout de 2-3 heures. -Bonjour Mr Moshe,qu'est ce qui vous amène dans mon bureau ?? -Je veuy achetey votre magasin !!! -Mais vous ne vous rendez pas compte Mr Moshe,une affaire comme celle là, ça vaut 40 ou 50 milliards. -C'est 40 ou c'est 50 !! Et les deux hommes conviennent d'un prix. À ce moment Moshe demande s'il peut passer un coup de fil à sa femme ?? -Faites donc. -Allo Rachel.... -Voy Moshe. -Rachel, tu vas alley dans la chambre..... Sous le lit, il y a deux valises, une gronde et une petite !!! -Tu pronds la petite et tu viens tout de suite.

  • cinema israelien
  • Hatoufim Les prisonniers de guerre
  • Les citronniers
  • Tu n'aimeras point
  • Jaffa
  • Valse avec Bachir
  • La visite de la fanfare
  • Zaytoune
  • Une vie précieuse
  • Va, vis et deviens !
  • Le procès de Viviane Amsalem
  • 5 caméras brisées